La géobiologie présentée ici, et à laquelle l’Institut de recherches en géobiologie se réfère, consiste dans l’étude des influences que peuvent exercer le sol, l’atmosphère et tout l’environnement sur les organismes vivants.

Où pratiquer une analyse ?

Bien des gens hésitent à demander une analyse, craignant d’être ensuite obligés de déménager! Si elle existe, cette situation est rare. Dans la majorité des cas, une amélioration est possible.

La plupart des interventions sont demandées dans un but «thérapeutique», suite à divers symptômes perçus.
Il arrive de plus en plus fréquemment que l’analyse géobiologique soit effectuée à titre préventif, lors de l’achat d’un terrain, d’une maison ou d’un appartement, voire lors du suivi de la construction ou de la transformation d’une habitation.

Maison particulière - appartement - bureau - cabinet - terrain avant construction

En quoi consiste une analyse ?

  • connaître la qualité du milieu vital dans lequel les occupants du lieu évoluent, notamment par l’analyse des réseaux géobiologiques et de la circulation énergétique;
  • repérer et définir les zones liées à des perturbations éventuelles;
  • chercher et comprendre au mieux les causes des perturbations;
  • proposer différentes solutions pour améliorer globalement la situation ou éviter localement un problème;
  • si la situation le demande, un complément d’analyse peut être nécessaire.

Selon les les cas, compter environ 3 heures d’analyse en présence des habitants du lieu.

Chaque situation est unique

La qualité du milieu vital dans un appartement ou une maison résulte de la combinaison d’un grand nombre de facteurs. Les propositions de correction ou d’amélioration sont toujours adaptées aux spécificités du lieu, dans le souci de supprimer la cause des perturbations, dans la mesure du possible. Régulièrement, de nouvelles situations apparaissent pour lesquelles il s’agit de trouver de nouvelles solutions.

Notre longue expérience confirme qu’une situation connue peut se détériorer ou s’améliorer, suite à certaines modifications, bien souvent d’ordre technique, dans la maison ou dans l’environnement proche.
L’observation des résultats d’analyses ainsi que le témoignage des personnes concernées permettent d’objectiver le travail effectué en géobiologie. Cette approche essentiellement empirique constitue tout l’intérêt et la richesse de la géobiologie, discipline en perpétuel devenir.

Détection

Si les connaissances actuelles de la physique permettent de mesurer certains rayonnements au moyen d ’appareils variés et assez complexes, la qualité du milieu vital ne peut être appréhendée que par une approche sensorielle, qui est à la base de la détection.

L’antenne biologique que représente l’être humain permet d’entrer dans la globalité du phénomène et, lorsqu’une perturbation est détectée, il devient alors possible pour le géobiologiste d’en rechercher les causes par un décodage systématique.
La détection sensorielle se fait à l’aide de plusieurs instruments dont:un lobe antenne pour mettre en évidence les réseaux;

  • une baguette dite «de sourcier» pour ressentir globalement la qualité du milieu vital;
  • une baguette codée pour repérer les causes de perturbation;
  • un petit lobe antenne pour apprécier la circulation énergétique dans un espace donné.

Une longue expérience a permis d’élaborer une méthodologie précise pour rechercher les causes d’éventuelles perturbations et l’usage de divers appareils techniques aide à les confirmer.
La détection sensorielle fait appel à une perception naturelle que chacun possède à l’état de potentiel, plus ou moins développé. Avant de pouvoir utiliser cette perception comme moyen de détection, il faut, comme pour nos autres sens, s’entraîner, expérimenter et développer des réflexes dans le maniement des divers instruments utilisés.